Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 13:57

A. Une vie quotidienne difficile

 

 calendrier-medieval.jpg

 

paysan2.jpg1. Des travaux manuels très durs avec des outils rudimentaires

Les récoltes sont tout juste suffisantes pour survivre car l’agriculture n’est pas très performante.

Les champs sont de petites tailles car tous les travaux sont manuels, et particulièrement fatigants.

Conséquences : les mauvaises récoltes sont fréquentes, ce qui entraîne des famines puis des maladies

 

 

Il y a heureusement une communauté villageoise qui s'est créée (une entraide entre les paysans pour travailler ensemble)

 

 La jachère

assolement

Ce système qui se met en place s'appelle l'assolement triennal. Il repose sur la rotation des cultures. Les soles sont divisés en trois et tous les ans, la culture est différente.

 

B. Quelques progrès à la fin du Moyen Age (XIII-XIVème s.)

 

- l’usage du fer se répand

- la charrue permet de labourer la terre plus profondément. (illustation ci-dessous)

charrue2

- des moulins à vent sont construits, qui permettent de moudre le grain plus vite.

- le collier d'épaule remplace le collier de cou et permet au cheval de tirer la charrue plus facilement et plus rapidement.

- des défrichements importants ont lieu entre le XI et XV s. afin de gagner de nouvelles terres pour la culture.     

Conséquence : les Récoltes sont plus abondantes, les famines reculent, la population augmente.

 

Ci-dessus, une photo actuelle d'un homme qui tient les mancherons de la charrue comme le faisait les paysans du Moyen Age. Les chevaux ont le collier d'épaule.

Ci-dessus, une photo actuelle d'un homme qui tient les mancherons de la charrue comme le faisait les paysans du Moyen Age. Les chevaux ont le collier d'épaule.

C. Les pouvoirs du seigneur sur les paysans

 


Il existe deux sortes de paysans : les paysans libres appelés vilains, et les

 

paysans non libres que l'on appelle les serfs et qui dépendent totalement de

 

leur seigneur.
 

Tous les paysans sont soumis à la justice du seigneur, et ils doivent lui

 

payer de nombreux impôts :
 

- le cens pour la location de leur terre

 

- la taille pour la protection du seigneur en cas de guerre

 

- les banalités pour pouvoir utiliser le four, le moulin et le pressoir du seigneur.

 

 

Les paysans sont accablés d’impôts, leur vie est difficile, ils doivent obéir au seigneur.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans L'ordre seigneurial

Présentation

  • : Histoire-géo à Crécy en Ponthieu
  • : Les cours en ligne d'un prof d'histoire-géo du collège Jules Roy
  • Contact

Recherche

Pages