Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 09:21
Correction du devoir

I) QUESTIONS DE COURS (6points)

1°) Montrez le lien entre pauvreté et éducation . /6

 

Deux idées à développer

- des parents pauvres – des enfants qui travaillent

- des pays pauvres – des écoles qui coûtent cher

 

2°) les définitions sont dans le cahier ou le répertoire

 

3°) Montrez qu'il existe des inégalités de développement à l'échelle du monde, des états, des régions, des villes.

 

Reprendre la troisième partie du cahier « des inégalités à toutes les échelles » et rédigez un paragraphe en reprenant les mots de vocabulaire suivants :

 

Nord / Sud / Pays développés / Pays en développement / Inégalités campagnes – villes (à expliquer pourquoi) / Bidonvilles / Quartiers d'affaires (buildings) / quartier dégradés dans des pays riches / Populations riches / Populations défavorisées.

 

II) Etude de documents

Le doc. 1

 

Rédige des réponses à partir des indications suivantes :

 

4) Début du texte

5) Souligné en noir sur le doc. (texte ci-dessus)

Il y a aussi les personnes âgées, les enfants, ou les personnes vivant à la campagne (les r….)

6) Chine ou Inde car….

7) A la fin du texte, deux régions du monde sont nommées !

 

Le doc. 2

 

Rédige des réponses à partir des indications suivantes :

 

8) Carte par anamorphose

9) Le PIB ( à définir!)

10) Les Etats ou le Japon sont plus… car ils sont plus… (ils ont un PIB très …) alors que l'Afrique ……..

III) Carte de l’IDH (6 points)

 

3°) Qu'appelle-t-on l'IDH ? Comment le calcule-t-on ? A quoi sert il ? (3 points)

La définition est dans le cahier et le répertoire ! Elle est à savoir par cœur.

4°) Placez sur la carte la limite "nord" / "sud". (2 points)

 

Voir carte corrigé ci-dessous

5°) Placez l'Afrique subsaharienne (1) et la Méditerranée (2) au bon endroit sur la carte. (2 points)

Voir carte corrigée ci-dessus

Correction du devoir
Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans La pauvreté dans le monde
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 11:44

A. L'échelle des continents

 

L'exemple de la Méditerranée p.226 / 227

 

La Méditerranée sert aujourd'hui de « frontière » entre les pays riches au nord (l'Europe) et les pays en développement (au sud et à l'est) : l'Afrique et le moyen orient.

Le chômage y est plus élevé, les villes moins modernes (pas d'électricité ou d'eau courante dans certains quartiers), et parfois ce sont des pays en guerre.

Conséquence : beaucoup de personnes cherchent à fuir leur pays (ce sont des migrants, ou des réfugiés)

 

 

 

B. A l'échelle des pays

 

 

    chine idh2003

L'exemple chinois si dessus montre bien les inégalités qui peuvent exister à l'échelle d'un pays. La Chine de l'est (ou Chine pacifique ou côtière) est plus riche que la Chine de l'ouest (ou chine intérieure) qui a un IDH bien plus faible.

 

 

A l'intérieur des pays, il existe aussi de grandes inégalités. Il y a dans des pays riches, des populations très pauvres. (ex. : les SDF en France) et dans les pays pauvres, des gens très riches.

 

On constate souvent un niveau de développement plus important en ville par rapport aux campagnes. Cela s'explique par le fait qu'il y a plus de travail, de commerces et d'écoles en ville. On a plus facilement accès à des soins, et à des aides diverses.

Par conséquent, les populations des campagnes partent en ville, c'est l'EXODE RURAL.

 

Les femmes et les personnes âgées sont plus touchées par la pauvreté également.

 

 

 

C. A l’échelle des villes

 

sao-paulo-inegalites.jpg

 

Il y a parfois de gros écarts de richesse à l’intérieur des villes :

 

- dans les pays pauvres, certaines villes  ont des bidonvilles mais possèdent aussi des quartiers riches. (comme on peut le voir sur la photo ci-dessus)

 

- dans les pays riches, les villes ont des quartiers d’affaires (bureaux, gratte-ciel) mais aussi des quartiers dégradés (appelés ghettos dans les villes des Etats Unis).

 

Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans La pauvreté dans le monde
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 11:20
Etude d'une carte par anamorphose sur la richesse des états

Une carte par anamorphose déforme volontairement les contours d'un pays. Ici la taille des pays et des continents a été modifiée en fonction de la richesse des états (leur PIB).

Le nord apparaît plus développé que le sud.

Le Japon apparaît très grand par rapport à sa taille normale car c'est un pays riche. De même pour l'Allemagne, ou même la France.

L'Afrique, ou l'Amérique du sud, plus pauvres sont beaucoup plus petits.

Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans La pauvreté dans le monde
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 11:49
carte_idh.gif
L’IDH signifie Indicateur de Développement Humain. Il mesure le niveau de développement d’un état. Il se calcule à partir de 3 critères : le revenu, l’espérance de vie, et le niveau de scolarisation de la population (l’alphabétisation).
Il est toujours compris entre 0 (très bas) et 1 (très élevé).
 
Développement = enrichissement et progrès qui permettent à la population de vivre mieux.
Un pays développé est un pays riche. Un pays en développement est un pays pauvre.
 
Le "Nord" est riche et développé  alors que le "Sud" connaît la pauvreté et un retard de développement.
 
L'Afrique subsaharienne est la partie du monde la plus pauvre (en rouge sur le continent africain, sur la carte) tandis que certains pays rattrapent leur retard, ce sont des pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine : les BRIC).
 
 
 
Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans La pauvreté dans le monde
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 13:57

A. Une vie quotidienne difficile

 

 calendrier-medieval.jpg

 

paysan2.jpg1. Des travaux manuels très durs avec des outils rudimentaires

Les récoltes sont tout juste suffisantes pour survivre car l’agriculture n’est pas très performante.

Les champs sont de petites tailles car tous les travaux sont manuels, et particulièrement fatigants.

Conséquences : les mauvaises récoltes sont fréquentes, ce qui entraîne des famines puis des maladies

 

 

Il y a heureusement une communauté villageoise qui s'est créée (une entraide entre les paysans pour travailler ensemble)

 

 La jachère

assolement

Ce système qui se met en place s'appelle l'assolement triennal. Il repose sur la rotation des cultures. Les soles sont divisés en trois et tous les ans, la culture est différente.

 

B. Quelques progrès à la fin du Moyen Age (XIII-XIVème s.)

 

- l’usage du fer se répand

- la charrue permet de labourer la terre plus profondément. (illustation ci-dessous)

charrue2

- des moulins à vent sont construits, qui permettent de moudre le grain plus vite.

- le collier d'épaule remplace le collier de cou et permet au cheval de tirer la charrue plus facilement et plus rapidement.

- des défrichements importants ont lieu entre le XI et XV s. afin de gagner de nouvelles terres pour la culture.     

Conséquence : les Récoltes sont plus abondantes, les famines reculent, la population augmente.

 

Ci-dessus, une photo actuelle d'un homme qui tient les mancherons de la charrue comme le faisait les paysans du Moyen Age. Les chevaux ont le collier d'épaule.

Ci-dessus, une photo actuelle d'un homme qui tient les mancherons de la charrue comme le faisait les paysans du Moyen Age. Les chevaux ont le collier d'épaule.

C. Les pouvoirs du seigneur sur les paysans

 


Il existe deux sortes de paysans : les paysans libres appelés vilains, et les

 

paysans non libres que l'on appelle les serfs et qui dépendent totalement de

 

leur seigneur.
 

Tous les paysans sont soumis à la justice du seigneur, et ils doivent lui

 

payer de nombreux impôts :
 

- le cens pour la location de leur terre

 

- la taille pour la protection du seigneur en cas de guerre

 

- les banalités pour pouvoir utiliser le four, le moulin et le pressoir du seigneur.

 

 

Les paysans sont accablés d’impôts, leur vie est difficile, ils doivent obéir au seigneur.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans L'ordre seigneurial
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 11:21
Les châteaux

Le seigneur vit dans un château, symbole de son pouvoir, et plus

particulièrement dans la plus haute tour : le donjon qui contient son

logis.

 

 

Les premiers châteaux étaient en bois, construits sur une petite colline

appelée « motte ». A partir du XIème s. les châteaux sont construits en

pierre pour ne plus être incendiés.

Pour prendre un château, il fallait l'encercler et affamer le seigneur et

ses chevaliers : c'est une siège.

Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans L'ordre seigneurial
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 10:16
Reconstitution d'une seigneurie du XIIIème siècle. Saurais tu placer sur le dessin ci-dessus les bâtiments qui concernent les banalités, les tenures, la réserve du seigneur, la terre en jachère, le logis du seigneur ?

Reconstitution d'une seigneurie du XIIIème siècle. Saurais tu placer sur le dessin ci-dessus les bâtiments qui concernent les banalités, les tenures, la réserve du seigneur, la terre en jachère, le logis du seigneur ?

II. La vie dans la seigneurie

 

A. L’organisation d’une seigneurie

 

Le seigneur règne sur une vaste terre appelée seigneurie. Il loue une partie de ses terres à ses paysans : ce sont les tenures, et garde pour lui les terres autour de son château, c'est la réserve ou le domaine. D'ailleurs il oblige les paysans à travailler sur ses terres de nombreux jours par an : ce sont les corvées.

 

 

 

B. L'assolement triennal

 

 

On appelle assolement triennal ce système de culture au Moyen Age qui repose sur la division des terres à cultiver en trois soles. Une année sur trois, une terre n'est pas cultivée, c'est la jachère, afin d'obtenir l'année suivante de meilleurs récoltes. Il y a une rotation des cultures sur trois ans.

 

Les seigneuries
Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans L'ordre seigneurial
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 11:39
Les flèches correspondent au lien vassalique, cela signifie qu'il y a "hommage" entre eux.

Les flèches correspondent au lien vassalique, cela signifie qu'il y a "hommage" entre eux.

Le seigneur plus puissant (qui possède une seigneurie) est un

 

suzerain, son vassal, lui possède un fief. le serment de fidélité et

 

d’entraide mutuelle entre le suzerain et son vassal s’appelle

 

l’hommage ou serment de vassalité.

 

Tout ce système que le roi tente de dominer s’appelle la féodalité.

 

 

Seigneurs et vassaux transmettent à leurs enfants leurs titres de

 

noblesse (duc, comte, baron...) ainsi que leurs pouvoirs et leurs terres.

Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans L'ordre seigneurial
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 11:27
La féodalité

A. Seigneurs et vassaux

 

texte 2 p.68 +docs de la p.68

 

1. Les seigneurs règnent sur une terre qui s'appelle seigneurie.

 

2. Suzerains et vassaux

 

Les seigneurs s'entourent de chevaliers (appelés vassaux) pour

défendre et contrôler leur seigneurie. Ces vassaux ont juré fidélité à leur

seigneur (appelé suzerain) en échange d'un fief.

Ci dessus la cérémonie de l'hommage tirée d'une miniature du XIIIème s. On y voit le vassal à gauche et son suzerain à droite. Entre les deux, une personne note les engagements pris lors de la cérémonie.

Ci dessus la cérémonie de l'hommage tirée d'une miniature du XIIIème s. On y voit le vassal à gauche et son suzerain à droite. Entre les deux, une personne note les engagements pris lors de la cérémonie.

La féodalité
Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans L'ordre seigneurial
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 11:41
Le document ci-dessus est un tableau d’Emile Signol qui date du XIXème siècle et qui représente la prise de Jérusalem par les croisés en 1099

Le document ci-dessus est un tableau d’Emile Signol qui date du XIXème siècle et qui représente la prise de Jérusalem par les croisés en 1099

Définition :

 

Les croisades sont des expéditions militaires et religieuses qui visent à lutter contre les « infidèles » et reprendre la terre sainte (la région où a vécu Jésus). Elles se déroulent au Moyen Age entre 1096 (date de la première croisade et 1291, date à laquelle les chrétiens perdront définitivement la terre sainte au profit des musulmans).

 

Au premier plan du tableau on voit les croisés victorieux accueillis en libérateurs par la population chrétienne de Jérusalem. On les reconnaît à leurs croix cousus sur leurs vêtements. Il y a parmi eux un moine, des chevaliers mais aussi un homme en toge verte et rouge (un homme commun, peut être un paysan ou un pèlerin).

Tout le monde peut participer aux croisades.

Au second plan, on voit les remparts de la ville et le dôme du rocher, lieu saint de l‘Islam.

En arrière plan, on voit enfin la ville incendiée, ce qui témoigne de la violence des combats ainsi que les croisés qui hissent leur étendard sur le saint sépulcre, le bâtiment qui aurait accueilli la tombe présumée du christ. Il s’agit d’un lieu saint pour les chrétiens, et c’est ce qui a motivé la croisade.

Carte tirée du manuel hatier des élèves

Carte tirée du manuel hatier des élèves

Etude de documents :

 

1. De 1050 à 1200 une partie de l'Espagne redevient catholique, c'est la reconquista (reconquête par les rois catholiques du territoire espagnol aux mains des musulmans).

 

2. Le pape appelle à la croisade car les musulmans ont pris Jérusalem, une ville sainte pour les chrétiens (où l'on trouve le tombeau du Christ).

Le pape demande aux chrétiens de partir en terre sainte pour aider les chrétiens d’orient qui subissent les attaques des Turcs (les « infidèles » car ce sont des musulmans). Il leur promet en échange de leur participation à la croisade, le pardon de leurs pêchés.

 

3. La première croisade commence en 1096 (départ de Paris et Worms ) et se termine par la prise de Jérusalem en 1099 par les croisés. Les chrétiens fondent alors les états latins d'orient.

 

4. Les musulmans réagissent à la prise de Constantinople en appelant à la guerre sainte (appelée djihad), et ils finissent par reprendre la ville aux chrétiens.

texte tiré du manuel hatier des élèves

texte tiré du manuel hatier des élèves

5. En 1204, les croisés attaquent la ville de Constantinople. Il s’agissait d’une ville chrétienne (orthodoxe) et donc en aucun cas une ville musulmane, ce qui est un pêché condamné par l'auteur du texte dans la dernière phrase qui est soulignée.

 

Cette ville a été attaquée car elle regorgeait de richesses. Cela montre que la foi n’était pas la seule motivation des croisés, le goût de l’aventure et des richesses les a aussi parfois poussés à partir.

Repost 0
Published by Prof d'histoire-géo - dans La Méditerranée au Moyen Age

Présentation

  • : Histoire-géo à Crécy en Ponthieu
  • : Les cours en ligne d'un prof d'histoire-géo du collège Jules Roy
  • Contact

Recherche

Pages